6:38

Rien n’a été omis dans le Coran ?

وَما مِن دابَّةٍ فِي الأَرضِ وَلا طائِرٍ يَطيرُ بِجَناحَيهِ إِلّا أُمَمٌ أَمثالُكُم ۚ ما فَرَّطنا فِي الكِتابِ مِن شَيءٍ ۚ ثُمَّ إِلىٰ رَبِّهِم يُحشَرونَ

wa-mā min dābbatin fī l-ʾarḍi wa-lā ṭāʾirin yaṭīru bi-janāḥayhi ʾillā ʾumamun ʾamthālukum mā farraṭnā fī l-kitābi min shayʾin thumma ʾilā rabbihim yuḥsharūna

TRADUCTION MUHAMMAD HAMIDULLAH

Nulle bête marchent sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communauté. Nous n’avons rien omis d’écrire dans le Livre. Puis, c’est vers leur Seigneur qu’ils seront ramenés

ETUDE DU VERSET 6:38

Ce passage offre une représentation de la Création qui projette son anthropologie et son organisation sociale en groupes de parentés solidaires (la tribu) sur tout ce qui est créé. Le verset cite les animaux terrestres et les oiseaux qui volent ainsi que le Don de Dieu pour la survie des êtres vivants ; dans d’autres passages les êtres surnaturels comme les djinns sont eux aussi représentés comme organisés en umam donc en tribus

On voit d’après cet usage coranique que le mot umma a un sens beaucoup plus large que celui que de “communauté” que l’on trouve dans la quasi totalité des traductions qui ne s’interrogent pas sur le substrat local et ne travaillent pas sur les sens sous jacents de la terminologie en contexte

La umma c’est le groupe d’être vivants qui réussit à vivre au présent et qui se donne un avenir à travers sa descendance parce qu’il est bien guidé (sens de la racine ‘MM) qu’il ne se trompe pas de route et qu’il est solidaire. Cette typologie sociale correspond au modèle de société présent en Arabie à l’époque.

PROPOSITION DE TRADUCTION AVEC MISE EN CONTEXTE

Il n’est pas de bête(s) sur la terre ni d’oiseaux qui volent avec leurs ailes qui ne soient exactement comme vous (organisés) en tribus bien guidées. Dans l’Ecrit (qui organise la Création ; ici l’écrit au sens de ce qui a été prévu mâ kutiba ou prescrit comme devant exister) nous n’avons rien omis (qui pourrait compromettre la survie des êtres vivants) ; vers leur Seigneur ils seront tous rassemblés (au Jour du Jugement)



Citer ce billet
Rachid Benzine (2017, 27 avril). 6:38. Fragments coraniques. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/otrg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.