24: 18

PROPOSITION DE TRADUCTION

V18, Allah vous donne vue parfaite, yubayyinu, sur les signes,al-âyât (vous indique clairement la manière de bien vous conduire pour garantir la concorde et l’harmonie dans le groupe) Il est celui qui sait al-‘alîm, ce qu’il faut faire de juste ,al-hakîm(en toutes circonstances)

Littéralement il est celui qui sait et celui arbitre en justesse. On traduit souvent hakîm par le “Sage”Mais la sagesse tribale est l’arbitrage qui permet de prendre les bonnes décisions. Quant au ‘alîm il est encore lié au savoir de la piste. Le ‘alam c’est le signal et la marque qui balisent la piste permettant de n’en pas sortir.

En fait Allah se substitue ici à la morale tribale pour éviter les conflits à l’intérieur de l’intertribalité médinoise qui est particulièrement complexe à gérer du fait la présence de plusieurs tribus et de l’arrivée dans l’oasis d’hommes issus de fractions tribales extérieures venus se joindre aux actions en cours ou en prévision

Pour comprendre ici le mot âyât, le plus simple est de revenir à son sémantisme premier celui du signe de piste parfaitement visible. Qaund un tel signe est là on ne peut que le voir à moins de fermer les yeux. C’est l’idée de départ. Il y a un grand usage de mot en contexte mekkois pour désigner les signes de la création divine. Dans la mesure où les marques de la création sont définies comme des âyât, elle sont donc parfaitement visibles et les hommes des tribus devraient y adhérer sans hésitation. C’est en raison de ce sémantisme de la totale visibilité que ceux qui refusent sont nommés les kuffâr/kâfirûn, “ceux qui recouvrent” (sens de la racine KFR) le parfaitement visible que l’on traduit par les “récusateurs”. Ici dans un autre contexte les âyât tellement claires sont les règles sociales de bonne conduite pour éviter les conflits internes. Le Coran fait d’Allah le bon ordonnateur des conduites sociales.

 



Citer ce billet
Rachid Benzine (2017, 16 septembre). 24: 18. Fragments coraniques. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/otrp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.